Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Insidious : Chapitre 3
Leigh WHANNELL
Budget = 10 M$
BOX OFFICE France = 380 / 32 401 - 168 000 - 394 000 entrées
BOX OFFICE USA = 22,7 / 52,2 M$
BOX OFFICE Monde = 120,7 M$
 

Difficile de descendre plus bas que le précédent, mais... on n'est plus très loin de la parodie involontaire. La demoiselle a donc perdu sa môman mais, en la cherchant, ,ce qu'elle va trouver ne va pas lui plaire ; bien fait pour elle, il suffisait de regarder les deux précédents films (sauf qu'ils sont censés se dérouler après celui-ci, du coup elle a une excuse...). Le réalisateur tirera les grosses ficelles et restera ultra-classique et nous pondra plus une "machine à faire sursauter" qu'à faire peur, bien huilée, trop huilée pour atteindre pleinement son objectif, et s'éloignant encore de son modèle en refusant toute suggestivité. L'horreur est un genre qui a décidément toujours beaucoup de mal à se renouveler, se réinventer et préfère s'accrocher à des filons lucratifs sans ne guère prendre de risques financiers... et ce film en est l'exemple parfait. Oeuvre de série par définition, choisissant de ne jamais se démarquer, refusant de creuser sa thématique et tout autant l'originalité, limant l'intrigue principale et se raccrochant artificiciellement à la saga d'origine en usant de tous, absolument tous les artifices usuels et d'autant plus éculés. On applique un concept premier (le monde parallèle des morts) à la lettre et on ne dévie jamais de cette optique, jusqu'à l'ennui du pauvre spectateur observateur. Pour ne rien arranger, les dialogues sont cette fois au raz des pâquerettes. C'est bête car les possibilités me paraissent immenses.

NOTE : 5 / 20

La critique des internautes
 

 

NOTE : -/20

-