Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Insidious
Budget = 1,5 M$
BOX OFFICE France = 616 / 27 950 - 194 000 - 463 000 entrées
BOX OFFICE USA = 13,3 / 54,0 M$
BOX OFFICE Monde = 97,0 M$
 

Soit à peu près l'exact contraire du chapitre 1... musique de série, réalisation "caméra à l'épaule" qui oublie de maîtriser l'espace... Reprenons : c'est une suite directement imbriquée et pourtant l'intro nous permet de se faire une idée sur le triste spectacle auquel on va devoir assister ; on tombe vite sur nos pattes. Car le film est vidé de sa substance originelle, donc de toute once de surprise -mortel pour un film d'épouvante-, il est également vidé de toute forme de seconde lecture (peur de la maladie, de l'intrusion, du noir, de la solitude... voir la critique détaillée du n°1) et devient au final un très, très banal jeu de cache-cache avec les fantômes avec malédiction ronronnante, même si le jeu perfide (mais attendu pour qui se souvient de l'épisode précédent) du héros est censé relever la sauce. Le traitement des apparitions est devenu grossier et par ailleurs tellement moins effrayant et suggestif, moins tangible, le scénario paraît complètement bâclé tant il est hachuré et semble avoir été écrit et réécrit, ses orientations sont même douteuses (l'intrigue en parallèle déconcentre le spectateur et lui donne trop d'oxygène et de recul) et on ne parviendra jamais à faire montre d'un quelconque intérêt à son égard, connaissant parfaitement ses tenants et ses aboutissants. La réalisation n'arrive pas à insuffler une force à cet écrit bordélique au possible qui font de cet Insidious 2 un film patchwork qui reprend très mal les lignes directrices du brillant film original. Celui-ci ressemble plus à une série B, une pâle copie qui s'intéresse plus aux effets qu'à la véritable force et intelligence cinématographique de son modèle.

NOTE : 5 / 20

La critique des internautes
 

 

NOTE : -/20

-