Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

La guerre des mondes

Byron HASKIN
(8-9)

Il est intéressant de revoir cette version après celle de Spielberg ; il est par ailleurs étrange de voir le scénario quelques peu tuer le suspens dans l'oeuf : les ET vont débarquer, ils débarquent et commencent à tout dévaster, le film se basant plus sur les effets spéciaux de G. Pal que sur ces personnages, assez transparents. Un bon vieux film de guerre galactique, B movie avant tout, aux effets vieillots et sympathiques, aux gonzesses hurlantes et au scénario excitant mais relativement basique, empruntant déjà beaucoup au genre "film catastrophe" (un peu en avance sur son temps, donc, sur bien des plans d'ailleurs). Pourtant il surpasse de beaucoup ces films de série, au sujet similaire, car les ET en question sont bien évidemment les représentants du stade ultime de l'évolution armée, ce à quoi s'élevait les politiciens d'alors, de la très haute technologie et de la destruction massive. Le message est clair : l'artillerie lourde sera mis hors d'état de nuir par l'infiniment petit. Steven a transformé une série B en série A.