Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Le fils du Mask

Lawrence GUTERMAN
(6-7)

Alors ? Film familial formaté ? Suite forcée ? On s'attend au pire... Et pourtant, si ce n'est guère brillant, le minimum vital est assuré. Résumons : il est vrai que l'intro nous laisse espérer un produit standard mais soigné, puis le film vire, bardé qu'il est de mythologie malmenée, de scénario sans surprise, de délires bas du plafond (mais on a connu plus con !) et de lourdeurs qui ne raviront que le manque d'exigence et d'expérience des plus jeunes. Supeficiel, certe, mais le sujet nous sort du train-train des films de série de par son énormité, quelques gags font mouche (le bébé qui pisse, entre autres...), le côté cartoonesque est assez sympa bien que trop basique et sans grande imagination. On attendait presque un final en grande pompe... et c'est une grosse daube qui nous laisse une bien mauvaise impression.