Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

The door
Johannes ROBERTS
Budget = - M$
BOX OFFICE France = 573 / 16 483 - 103 000 - 245 000 entrées
BOX OFFICE USA = 1,2 / 3,0 M$
BOX OFFICE Monde = 14,3 M$
 

Ils vivent en Inde, elle est enceinte, ils sont heureux... Mais c'est un film d'horreur, donc... Voici une nouvelle fois traité le douloureux sujet de la perte prématuré d'un enfant. Et le film s'avère dans un premier temps profondément traumatisant, bouleversant comme l'accident abominable qui détruit cette famille, comme la culpabilité qui assaille cette mère ; le sujet est abordé comme le fit en son temps le plus grand chef-d'oeuvre du genre : Simetierre. L'impossibilité pour cette mère de faire le deuil de son jeune fils, même des années plus tard, même après une nouvelle naissance. Alors il existe une solution, fantastique, terrible mais tellement tentante : une simple porte, dans un temple oublié, sépare les mondes des vivants et des morts et permet de discuter une dernière fois avec l'être cher. Bien sûr elle ne doit en aucun cas être ouverte ; et on sait très bien ce qui se passera. Mais le scénario nous fait gober cette petite pastille nécessaire à l'exploration de son thème : la tentation, le fantasme de pouvoir dire "adieu" à l'être aimé. Dur, très dur. Et sur cette base le film est rudement efficace quant à vous faire tressauter, la musique balançant fabuleusement nos émotions, douceâtre et "indoue". On pourra cependant reprocher au film de ne pas toujours tenir la distance, se métamorphosant en film de fantômes parfois trop classique (les objets bougent, se déplacent, des créatures apparaissent, le fantôme principal peine à cacher ses influences japonaises...) même s'il garde aisément la tête au-dessus de l'eau, au-dessus du niveau actuel du genre (la mère qui tente de vivre avec le fantôme de son fils ; cela aurait mérité d'être développé), jouant parfois avec les codes du genre (la mort de la servante). Et il se termine en apothéose, expression incroyable d'un autre fantasme et final aussi terrible que logique. Vibrant.

NOTE : 13-14 / 20

La critique des internautes
 

 

NOTE : -/20

-