Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Blade : trinity

David S. GOYER
(6-7)

Le principe des séquelles selon Hollywood : en donner toujours plus aux hordes de fans en furie. OK. Donc, maintenant que l'on connait bien Blade, le personnage, il lui fallait un nouvel adversaire à la hauteur : d'où un 3ème épisode en forme de crossover, plein de méchants en sus et d'amis qui sortent d'on ne sait trop où. Bref : trop de personnages en c'est la fluidité du récit qui en pâtit, d'autant plus que les bad guys ne volent pas très haut et ne sont pas assez charismatiques pour monter une dramaturgie digne de ce nom. Ce sera donc une mauvaise séquelle, même si l'on ce prend au jeu de ces avides producteurs... Le film aurait de toutes évidences dû se concentrer sur le combat entre Blade et Drake... on aurait peut-être eu droit à des combats dignes (du second épisode ?) de ce nom, à un film impressionnant et non pas ennuyeux, à un feu d'artifice d'FX et non pas à du déjà-vu, très rébarbatif, et à de l'action bis sans imagination. Un manque de mordant assurément !