Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Big fish

Tim BURTON
(15-16)

La vie d'un homme conté et fantasmé (?) sur son lit de mort, entre le vrai et l'imaginaire : naissance, paternité, amour, aventure, rencontre, mort, peur, rire,... Voici un biographie qui prend agréablement l'apparence d'un conte fantastique à tendance bizarro-comico-effrayant, plus communément appellé : "burtonnien". Personnages décalés et irréels (la sorcière à l'oeil rivé sur la mort, le géant difforme, le poisson géant -qui fait un peu écho à celui de Arizona dream- et multiforme, le loup-garou-gentil-chien-chien...), lieux insolites (la ville idéale caché en Alabama, les arbres vivants, la maison de la sorcière, la forêt mystérieuse...) et réalisation dans un grand esprit de liberté matiné d'un bon grain de folie visuelle (le temps qui s'arrête, le parterre de jonquilles...). Un film, certe un peu désuet, mais enchanteur qui renoue avec le bonheur des histoires, celles que l'on se raconte de générations en générations, qui participe à notre apprentissage de l'existence. Une oeuvre qui est, par conséquent, un conte initiatique (le voyage qui permet au héros de grandir et de trouver sa voie), sur la vie et son apprentissage, qui parle de symboles et de présages. Ca vous déboussole un peu, c'est jamais formaté, drôle et joliment naïf, imaginatif. Burton continu à nous faire découvrir son univers unique et passionnant.