Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Les bêtes du sud sauvage
Détails du film sur InCiné

Benh ZEITLIN
(15-16)

Les bayous : un coin sauvage des Etas-Unis d'Amérique où il existe un endroit encore plus sauvage ; un coin d'extrême pauvreté. L'histoire d'une petit fille dans un univers complètement dévasté (physiquement et psychologiquement), à part, dur, chaotique, une communauté touchante autant que désorientée, vivant de rien. Un voyage complètement dépaysant, crasseux, dans la solitude et la douce folie, les contes de grands-mères en guise d'éducation. Tout cela vu à travers les yeux imaginatifs d'une enfant. Ce film est une oeuvre multiple : naturaliste, elle met le déclin de la planète en parallèle avec celui des hommes, ceux-là même qui semblent passer leur vie à attendre l'inondation comme l'ombre de la mort ; dramatique, elle conte l'histoire d'une fillette sans maman, vivant dans les bas-fonds du monde et sur laquelle le destin semble devoir tomber lourdement. Ce film est irracontable, il faut simplement le vivre comme une expérience : filmé caméra à l'épaule de façon tout à fait instinctive, il transpire la folie, la musique est tout simplement incroyable et je n'avais pas entendu si sublime partition depuis celle de The fountain ; elle se marie parfaitement aux images et dérobe nos émotions jusqu'à en pleurer de bonheur. Le cinéma indépendant américain est l'un des rares à nous offrir de telles oeuvres, à la fois puissantes et jamais ennuyeuses : un film unique, jamais vu, fantastique (les aurochs sont le symbole des mauvais présages qui s'abattent sur les plus pauvres), un film réellement particulier, inclassable, "flottant", spirituel, une oeuvre que l'on ressent plus que l'on comprend, bien qu'elle soit emplie d'une sagesse indicible, tremblotante. C'est un parcours initiatique qui vous arrache au monde réel et vous embarque avec force, tellement de force que l'on se demande comment tel scénario a pu naître dans la tête d'un scénariste ; c'est d'une justesse psychologique effroyable et là est peut-être la clé d'une telle réussite.

 

La critique des internautes
 



NOTE : -/20

-