Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Alvin et les Chipmunks 3

Mike MITCHELL
(6-7)

Les Chipmunks s'aèrent... mais pas le scénario. Mais d'où vient le succès sur la longueur de cette série ? La bande-son -ratissant très large- qui nous fait régulièrement oublier l'indigence du scénario, les voix sorties d'un ordinateur qui font kiffer les plus petits, des animaux miniatures pour les petites filles en âge "Pet shop", un héros qui fait rien que des bétises pour nos garçons et une comédie propre pour rassurer les parents, accompagnateurs forcés, sans gros mots, sans méchant qui fait peur (cette fois il vire presque sa cuty...) et avec un humour situé entre le dessus de la ceinture et le bas du cerveau. Le film va précisément là où la bonne morale lui dit d'aller même s'il "ose" une aventure un peu plus ambitieuse, changeant au passage de rengaine (enfin...) mais se gardant bien de tout humour recherché et d'enjeu dramatique à plusieurs niveaux (Mon Dieu : un inversement des rôles !). Jamais bon, jamais complètement mauvais, voilà ce qui doit expliquer le succès grandissant (en France) de la saga auprès des plus jeunes : un film absolument lisse qui caresse tout le monde dans le sens du poil et finit par faire ronronner les familles ; mais ça, je viens de voir que je vous l'avais annoncé dès le N°1.