Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

The fall guy
Budget = 130 M$
BOX OFFICE France = ? / 102 842 - 312 000 - (? 000) entrées
BOX OFFICE USA = 27,7 / ? M$
BOX OFFICE Monde = (103,7) M$
 

The unknown stuntman : qu'on se le dise, The Fall guy raconte avant toute chose une histoire d'amour contrariée. Et cela représente le plus gros défaut du film...
Alors que l'on nous présente les coulisses d'un tournage de cinéma, on se dit que le scénario se devait d'être un double hommage, à la fois au métier de cascadeur et à la cultissime série (1981-1986). On y trouvera surtout des clins d'oeil en pagaille : subtil pour "L'homme qui valait 3 milliards", très insistant pour "Miami vice" (ça va : on avait reconnu la mélodie de Jan Hammer...), absolument génial quand on part sur le terrain de Memento, qu'ils donnent un petit coup de pied au cul des Oscar ou qu'il joue avec les split screens !
Mais ce même scénario demeurera superficiel quant à honorer positivement et techniquement les stuntmen, alors qu'il s'agit du premier métier du réalisateur, et, s'il montre toute l'étendu de leur talent, on ne verra finalement que peu de cascades qui vous pètent à la gueule et encore moins de celles qui restent graver dans la rétine de vos pupilles. Il faudra attendre le générique de fin pour que l'hommage se fasse bien plus touchant.
The fall guy a d'ailleurs bien du mal à démarrer, se traîne en longueur inutilement, la love story prenant définitivement trop de place : 40 premières minutes vraiment pénibles pour ma part.
Puis le film décolle mais continuera à voler bas :  la série ne sera qu'une vulgaire toile de fond, là aussi le générique deviendra son chant du cygne. On retiendra surtout de bons gags sur un scénario qui broute, chaotique et lourdingue, des gags qui tiennent le film puisque l'alchimie ne prend pas : on se fiche éperdument de l'intrigue, tout comme du film dans le film, et le couple nous laisse quaisment de marbre ; où plutôt leur histoire commune.
"Quand on en fait trop on perd le spectateur", nous dit-on ? Je dirais plutôt que c'est exactement le contraire qui se passe : on aurait vraiment aimé une œuvre qui se lâche, et visuellement, et dans le fond, autre que le minable twist proposé. Un film d'aventure tonitruant et jouissif, essaimé d'action et de cascades ras la gueule !
Je reste sur ma faim.

La critique des internautes
 

 

NOTE : -/20

-