Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Une femme d'exception
Budget = 20 M$
BOX OFFICE France = 476 / 6 155 - 44 000 - (91 000) entrées
BOX OFFICE USA = 1,6 / (24,6) M$
BOX OFFICE Monde = (37,7) M$
 

Le retour de Mimi Leder après 19 ans de purgatoire télévisuel.
On the basis of sex (titre tellement plus proche de l'esprit du film) raconte l'histoire d'une avocate qui cherche à réussir, à se faire une place dans un monde masculin, dans l'Amérique des années 50 ; mais qui échoue, plusieurs années avant de prendre sa revanche légale. Ou l'évolution à travers les années 50 à 70 de la cause des femmes en Amérique, de leur place dans la société, de leur combat pour leur égalité en droit avec les hommes. Et c'est plus précisément le récit du combat de Ruth B. Ginsberg pour faire évoluer cette loi phallocentrique, en s'appuyant sur une espèce de faille législatif qui allait prendre les tout puissants mâles à leur propre piège. Pour mémoire et pour offrir une jurisprudence historique aux USA.
Il s'agit, dans sa première moitié, d'un biopic tout ce qu'il y a de plus classique, une histoire intéressante mais ronronnante à force de poser des bases un peu lourdes, à cause d'une héroïne qui ne nous séduit pas immédiatement, au gré d'un scénario rouillé, qui peine à nous impliquer. De même les histoires parallèles ne bénéficient pas d'un traitement à la hauteur (le mari, la fille, l'avocat...) qui permettrait d'épaissir les personnages secondaires.
Heureusement que le film gagne en intérêt au fur et à mesure qu'il avance, et c'est d'autant plus dommage qu'il existe ce déséquilibre, car le scénario est très clair sur son sujet, donne lieu à de belles jouxtes verbales, parfois pointilleuses, et Mimi Leder se débrouille parfaitement derrière la caméra.
Un beau et intelligent plaidoyer pour la cause féminine.

La critique des internautes
 

 

NOTE : -/20

-