Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

La mule
Budget = 50 M$
BOX OFFICE France = 3 463 / 58 351 - 660 000 - (1 849 000) entrées
BOX OFFICE USA = 17,5 / (103,8) M$
BOX OFFICE Monde = (171,3) M$
 

Le ton est donné dans les premières scènes : notre papy accepte un peu facilement, ou carrément trop naïvement, la proposition sans se poser de questions : ce n'est parce qu'il est âgé qu'il est plus bête que la moyenne...
Il y a deux histoires ce métrage : celle de la mule parfaite et celle de l'éternel flic muté et à ses trousses. La seconde parait avoir été mise en sourdine au profit de la première, comme un trait d'union un peu livide jusqu'au final, et laisse tout un pan du film quelque peu béant. Ce personnage et son enquête aurait dû être creusé plus en avant.
De même la 1ère histoire restera très linéaire, jusqu'à la psychologie des personnages. Car d'aventure en aventure, qui n'en sont finalement pas, de voyage en voyage, le film fait exactement ce qu'on attend de lui au départ et ronronne un peu trop fort : cet anti-héros du 3ème âge, décalé dans le temps, petit papy rigolo, dénotant à côté des gangstas d'un cartel comme on les a vu mille fois dans ce cinéma américain, cinéma où les gringos ont plus facilement le bon rôle. Rien n'est fait pour nous surprendre.
Certe le film est plutôt bien emballé, Clint le porte devant et derrière la caméra avec une certaine classe ; sans pour autant affoler les compteurs.
Ca restera à mon sens une oeuvre mineure dans la filmo du maitre, car franchement légère lorsqu'elle évoque le thème du pardon (qui dans un premier temps se rachète financièrement plutôt que humainement) voir la justice, en sa toute fin. Léger.

La critique des internautes
 

 

NOTE : -/20

-