Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Les crevettes pailletées
Cédric LE GALLO - Maxime GOVARE
Budget = 4,5 M€
BOX OFFICE France = 2 562 / 83 629 - 253 000 - (577 000) entrées
BOX OFFICE USA = - M$
BOX OFFICE Monde = - M$
 

Coincé entre Le grand bain (dont il partage le sport et l'idée du voyage) et Champions (dont il partage le pitch et l'idée de la tolérance), ces crevettes ne sentaient pas forcément le frais ; cependant le traitement se démarque grâce à de fortes personnalités au scénario et une originalité qui se trouve tout ailleurs. Du sujet de fond jusqu'à la qualité des gags et des répliques.
S'il est une question cinématographique que Les crevettes pailletées nous pose, c'est bien de savoir quelle est la différence entre une comédie homo et une comédie hétéro ? La réponse ? Aucune, bien sûr : la seule chose qui compte, c'est que ce soit drôle.
Et ce n'est d'ailleurs pas tant le regard du personnage homophobe qui compte, qui fait la force de l'histoire -car on sait très bien ce qui va advenir de lui et de ces idées haineuses-, mais c'est plutôt ce regard sur une communauté, à travers les yeux de ses membres, qui permet de faire ressortir somme toute la banalité d'une équipe de water polo, avec en point d'orgue les problèmes de chacun, les amours, les bonheurs, les drames, les petites histoires, les préjugés, les maladresses...etc.
Une oeuvre positive, feelgood, fun, musicale et jouissant d'un bel emballage ; si je puis me permettre. Avec une jolie pointe d'émotion finale.
Il manque peut-être un peu de temps pour voir tous les personnages développés à égalité, même s'il est vrai que cela aurait pu ralentir le rythme soutenu du scénario.

La critique des internautes
 

 

NOTE : -/20

-