Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Charlie's angels
Elizabeth BANKS
Budget = 48 M$
BOX OFFICE France = 403 / 14 012 - 138 000 - (234 000) entrées
BOX OFFICE USA = 8,4 / 17,8 M$
BOX OFFICE Monde = (71,9) M$
 

Un Charlie's Angels féministe, illustré d'un discours sur le rôle et le statut des femmes dans notre cinéma d'action machiste ? Ou comment faire un pied de nez aux James Bond girls ? Mais non : on met vite l'idée novatrice de côté et on repart sur des bases plus fragiles.
Il est vrai que la 1ere scène aurait pu créer l'illusion d'un film novateur (la série TV "Drôle de dames" ne l'était-elle pas ?), réflexif et engagé. Sauf que le film ne brille pas par sa mise en scène (des séquences d'action sont d'une pauvreté rare), pas plus que par sa trame limpide, ni par son histoire qui patauge, ni par ses rebondissements mous du genou ou son scénario sans l'ombre d'une idée (et je n'évoque même pas les gadgets bondiens) ; l'humour n'est vraiment pas le fort de K. Stewart, pas forcément aidée par des dialogues ridicules. D'ailleurs il n'y a aucune personnalité émergente au sein des Anges... ce qui est gênant dans un film déjà bien creux.
Alors on se surprend, l'espace de 10 minutes, à croire que Charlie's angels s'épaissira en lançant un défi autour de l'énergie durable : la fibre écolo du film ? Non : un simple prétexte enterré en deux temps et débouchant sur un Nième arme ultime à la mord-moi-le-noeud. Pénible.
007 peut dormir sur ses deux oreilles.

La critique des internautes
 

 

NOTE : -/20

-