Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Alice et le maire
Nicolas PARISER
Budget = 4,9 M€
BOX OFFICE France = 1 739 / 45 785 - 275 000 - (701 000) entrées
BOX OFFICE USA = - M$
BOX OFFICE Monde = - M$
 

Comment aborder la politique au cinéma ??
En parlant d'êtres humains ? Un maire en panne d'idées et son assistante, qui découvre l'envers du décor, nous promènent dans les coulisses de la république.
Le premier regret sera formel : Alice et le maire est visuellement terne et d'une grande fadeur, réalisé avec peu d'entrain (Cf. les séquences rebarbatives filmées / montées en 2 plans de coupe), en tous les cas pas assez pour soulever notre intérêt. Et par ailleurs les scènes s'allongent, regardant le fonctionnement interne et technique de la mairie de Lyon, et nous de rester de simples invités assistant à des moments qui ne nous seraient pas forcément destinées. Brouillon plus qu'éloquant, moins prétentieux que terriblement malhabile, le film se place pourtant formidablement bien dans notre époque désabusée où la politique est vue plus comme un fléau que comme solution à nos problèmes quotidien ; alors ne fallait-il pas en faire une oeuvre pour séduire, plus cinégénique ? N'aurait-elle pas mérité d'être conceptualisée dans un scénario plus cinématographique ?
On notera quelques réflexions bien senties, notamment et justement sur le rôle de la politique, mais restant trop souvent informelles, noyées dans une simili histoire qui laisse, humainement, ses personnages sur le côté. Je m'en suis désintéressé rapidement à force de voir le film se déconcentrer, comme si je ne me sentais jamais concerné... et pire que tout : l'impression vive de n'en retirer pas grand chose alors que j'avais imaginé que le but premier du film était, justement, de ne pas rester un simple constat. Sinon : grand respect pour ces acteurs hautement inspirés.

La critique des internautes
 

 

NOTE : -/20

-