Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Stronger
Budget = - M$
BOX OFFICE France = - / - entrées
BOX OFFICE USA = 1,6 / 4,2 M$
BOX OFFICE Monde = (6,1) M$
 

Plutôt que de faire un nouveau film parlant des attentats de Boston, voir des attentats terroristes en général, Stronger donne la "parole" aux victimes, prétendant étudier la façon dont ils se reconstruisent après un tel choc. Et on ne peut que saluer cet angle d'approche original. Effort également louable que de ne pas concentrer tout le film sur la seule rééducation dans la mesure où l'on risquait de tomber dans les ponctifs usuels. Sauf que... la victime ne nous touchera jamais, et le scénario ira se perdre inutilement. D'émotion il n'y a guère dans ce film dont les scènes sont toutes aussi ampoulées que rebattues ; les diverses étapes médicales, le choc familial et personnel, l'adaptation du corps, la difficulté psychologique et l'utilisation du statut des victimes. Finalement, brodant quelque part entre Traque à Boston (qui avait pour seul avantage de remuer), Un jour dans la vie de Billie Lynn (la surexploitation de l'héroïsme jusqu'à l'écoeurement) et Patients (tellement plus positif et recentré vers une tout autre humanité), le scénario ne trouvera jamais son credo. Mais il y a pire que cela : le traitement des personnages est carrément proche de l'abomination ! Ce héros malgré lui qui ne cherche qu'à se détruire tant et plus ne trouvera aucun crédit à nos yeux, bien malgré notre compréhension de ce qu'il a vécu ; son personnage ne tient en fait pas la route sur un écran de cinéma. Il ne nous apitoie même pas : il finit même par agacer. Tout autant que l'interprétation de Gyllenhaal qui est sincèrement plombée. Finissons avec le plus insupportable de l'histoire : la famille du héros. Famille tuyau de poêle par excellence, quasiment jamais remise à sa place si ce n'est pas la fiancé, elle se résume en une seule phrase de dialogue : "Bien sûr qu'il peut boire de la bière, on ne lui a pas coupé les c*******". Edifiant. Le rejet du public américain me parait pour une fois tout à fait logique et compréhensible.

La critique des internautes
 

 

NOTE : -/20

-