Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Searching - Portée disparue
Aneesh CHAGANTY
Budget = 25 M$
BOX OFFICE France = 239 / 10 455 - 65 000 - (120 000) entrées
BOX OFFICE USA = 0,4 / 6,1 / 26,0 M$
BOX OFFICE Monde = (70,2) M$
 

Vous serez happé par cette incroyable première séquence, séquence qui donnera le rythme au film tout entier : faire naître de l'émotion, toutes sortes d'émotions, via un écran d'ordinateur. Et tout le scénario va s'écrire via cet outil hyper connecté mais, finalement, extrêmement intime ; il sera le seul témoin devant la caméra.
C'était une gageure que de faire naître des sensations par ce biais : pourtant de suspens il est question ici ; on revit ces situations de parents inquiets que l'on a tous vécu un jour ou l'autre. Les situations humoristiques font singulièrement mouche. Les émotions traversent les écrans. On se prend facilement au jeu.
Voici donc un polar 3.0 où l'enquête va être menée à travers téléphones, tablettes, caméras et ordinateurs, par le truchement de ces logiciels que l'on possède tous sur nos machines. Rebondissements et surprises assurés, admirablement maitrisés par un scénario qui nous promène diaboliquement ; même si un détail incongru sabote un pan du suspens (des conclusions policières sans preuve visuelle...). Et le final est un gros poisson pas forcément facile à gober, détonnant un peu face au réalisme du film. Mais il y a pourtant un sens profond derrière tout cela : lorsque l'on découvre la supposée victime sous son vrai jour, comme si le web nous donnait la possibilité d'une double vie.
Novateur, passionnant, intriguant, ça fonctionne parfaitement. Le film montre le fonctionnement des réseaux sociaux et les démonte dans ce qu'ils ont d'hypocrites, d'immoraux et d'indécents (Cf le spam mortuaire). De la poudre aux yeux, des mensonges et de l'apparat autour desquels est construit l'intrigue avec brio. Pari réussi.

La critique des internautes
 

 

NOTE : -/20

-