Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Paranoïa
Budget = 1,5 M$
BOX OFFICE France = 608 / 15 164 - 89 000 - (215 000) entrées
BOX OFFICE USA = 3,7 / 7,7 M$
BOX OFFICE Monde = (14,2) M$
 

Voici donc la nouvelle expérimentation (à la mode) pour S. Soderbergh : filmer entièrement une oeuvre avec des i-phones. Passé le concept -dont l'utilité est sans doute plus probante sur le plateau que sur un écran (légèreté du tournage)-, il faut bien avouer que l'exigence du metteur en scène est toujours la même et on ne pourra pas s'y tromper. Notamment son art du découpage, ses angles lourds de sens et à la variété inestimable. Côté scénario, on est rapidement emballé : une femme névrotique -ou réellement harcelée ?- essaie de se soigner mais va plonger contre son gré dans un cauchemar réaliste qui exploite certaines de nos peurs (l'internement). Et on y plonge avec elle. Sa folie se déclare peu à peu mais le scénario va faire la part belle au doute ; dommage que ce doute, justement, ne tienne pas assez longtemps pour maintenir l'intensité du propos. La photo y est glaciale, participant au réalisme de l'entreprise, mais le scénario peine à sortir le nez du genre (psycho-killer), de sa base ; la trame restera un peu grossière et le film manquera d'être assez oppressant, faute de garder quelques zones d'ombre.
Expérience partiellement réussie qui nous fera dire que, finalement, peu importe le flacon, pourvu qu'on ait l'ivresse. On restera cinématographiquement à peine éméché.

La critique des internautes
 

 

NOTE : -/20

-