Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Les heures sombres
Budget = 34,8 M$
BOX OFFICE France = 1 412 / 26 213 - 218 000 - (699 000) entrées
BOX OFFICE USA = 0,175 / 0,7 / (53,1) M$
BOX OFFICE Monde = (131,1) M$
 

Il y a deux véritables points forts dans ce biopic, deux aspects qui vont peser lourd dans la balance du succès critique (et public) de ce film. Tout d'abord une réalisation absolument éblouissante, qui nous offre un superbe exemple d'utilisation quasiment divine de la lumière, un travail de précision et d'une intense beauté, sublimé par une photograhie impeccable. Et puis il y a, bien sûr, la prestation très juste de G. Oldman, acteur enfin reconnu à sa juste valeur par la profession américaine, artiste qui donne ici réellement une âme à son épais maquillage.
Le scénario fait le récit de la guerre, plus précisément de la bataille de Dunkerque via la politique britannique et ses rouages : et voilà qui est parfait en complément du film de Nolan. C'est par ailleurs un travail d'écriture très précis qui nous permet de comprendre toute la finesse stratégique de la situation d'alors, suffisamment pour capter et garder toute notre attention jusqu'à la fin. Et le film ne manque pas de nous surprendre à travers ce portrait tout en nuance : on y découvre un homme politique atypique, plus fragile qu'il ne nous apparraissait, hésitant, devenu un brillant stratège durant la 2nde guerre mondiale. Ce n'est pas forcément une oeuvre bouleversante dans le fond, mais elle est tellement bien faite, sur tous les plans, qu'elle emporte immédiatement et irrémédiablement notre adhésion.

La critique des internautes
 

 

NOTE : -/20

-