Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Désobéissance
Sebastian LELIO
Budget = 6 M$
BOX OFFICE France = 900 / 7 850 - 49 000 - (104 000) entrées
BOX OFFICE USA = 0,237 / 0,4 / 3,5 M$
BOX OFFICE Monde = (5,9) M$
 

Une juive peu orthodoxe revient dans sa famille à la mort de son père, rabbin de son état. Et, avec elle, les "démons" du passé ressurgissent.
Voici une oeuvre sobre, dont le découpage scéniques des dialogues reste néanmoins intéressant, entièrement tournée vers ses personnages et cette histoire d'amour passée qui rattrape ses héroïnes, ce véritable choc entre deux mondes que tout semble opposer. Sur le fond c'est un récit classique, une love story impossible qui jongle avec ses thèmes : les interdits et la culpabilité liés à la religion, l'orthodoxie juive confrontée à l'homosexualité, les convictions religieuses confrontées à l'amour, les conflits d'intérêt (ceux du mari). Le film aborde les notions essentielles de tolérance, de libre-arbitre et d'intérêts supérieurs / suprêmes (Dieu - La famille) : mais il refuse catégoriquement de s'y atteler avec profondeur, oubliant son originalité première, sa complexité et refusant d'approfondir sa thématique religieuse, de lui donner un vrai point de vue intellectuel (les religions sont plus tolérantes que les hommes, le destin n'interdit pas le libre-arbitre dans les religions monothéistes, la morale est la loi première... etc). En tout les cas il y aurait pu avoir débat autour de ces concepts passionnants, et il n'en est rien. Ou si peu.
Une oeuvre morale, juste et à l'interprétation efficiente.

La critique des internautes
 

 

NOTE : -/20

-