Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Tully
Budget = - M$
BOX OFFICE France = 525 / 5 764 - 46 000 - (87 000) entrées
BOX OFFICE USA = 3,3 / 9,2 M$
BOX OFFICE Monde = (14,6) M$
 

Les films de Jason Reitman sont tous intéressants, chacun à leur niveau de réussite : et celui-ci n'échappera pas à la règle ; c'est même une joli réussite ! L'auteur et son acolyte scénariste (Diablo Cody) décrivent avec précision et intensité la vie extraordinairement banale d'une femme enceinte, avec ses deux enfants et son mari. Tully est donc un film cru, qui sent le vécu puisque tellement juste sur le dur métier... de mère ! L'intense fatigue, les coups de blues, les larmes, les métamorphoses physiques, les difficultés au quotidien sont là pour tordre le cou à ses pubs idyliques pour les couches ou le lait pour nourisson. C'est une oeuvre drôle, très drôle, dure, tendre, banale. Banale ? Non : car vous allez découvrir Tully et son métier pour le moins surprenant. Il y a même une sensibilisation à l'autisme (difficultés au quotidien, intégration scolaire...).
Et comme d'habitude je ferai ma déclaration d'amour (cinématographique) à Charlize Theron, qui est encore et toujours à la fois parfaite et d'une beauté renversante en mère -même sans l'ombre d'un maquillage et avec de nombreux kilos en trop-, mère d'aujourd'hui, femme trentenaire qui n'a pas vu le temps passer et visualise à travers cette jeune fille une partie de sa vie perdue dans la sublime banalité de son quotidien. Avec un final complètement fou, inattendu et sublime, profond et intelligent ; même si au niveau crédibilité on est à la limite de l'acceptable, on accepte d'y croire. Un film au charme fou !

La critique des internautes
 

 

NOTE : -/20

-