Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

3 Billboards, les panneaux de la vengeance
Budget = 15 M$
BOX OFFICE France = 2 346 / 25 864 - 240 000 - (895 000) entrées
BOX OFFICE USA = 0,3 / 1,1 / 54,5 M$
BOX OFFICE Monde = (159,2) M$
 

Un crime abominable a été commis sur une jeune fille : sa mère prend les devants face à l'incompétence supposée des forces de police ; et ce, de manière atypique et non sans conséquences dramatico-comiques. Ce film s'appuie corps et âme sur une galerie de personnages fascinants, marqués au fer rouge et inoubliables, de ceux que l'on n'a plus beaucoup l'habitude de voir au cinéma. Entre de vulgaires flics de campagne face à une situation épineuse -dont l'un d'entre eux est un red neck de la pire espèce-, une mère épleurée et complètement enragée, un ex-mari violent et sa girl-friend stupide, ainsi qu'une multitude de seconds rôles à l'importance capitale (le nain, le colleur d'affiche, le type louche, le fils, la mère du flic, la famille de son collègue...etc) mais dont nous ne révèlerons pas la teneur ici. Mais ce ne serait que des caractères de papier s'ils n'étaient servis par les prestations transcendantes d'acteurs parfaitement et unanimement à l'aise dans leur personnage respectif, tous aussi puissants et puissamment interprétés, tous ravagés de l'intérieur d'une façon ou d'une autre ; des personnages qui vont évoluer fabuleusement et de manière probante tout au long du film, et dans leur caractère, et dans les rapports qu'ils entretiennent entre eux. 3 Billboards c'est également une histoire de dingue pour un film de dingue, parfaitement ancrée dans la filmo de cet auteur décidément passionnant, pas très loin de l'univers des frangins Coen, dans une oeuvre en apesanteur, un petit miracle aux dialogues exquis et truculents. Drôle, relevé, émouvant ; et parfois tout cela à la fois au détour d'une scène proprement envoûtante. Jusqu'à ce moment où tout bascule dans la folie furieuse et où le film prend toute sa saveur excessive. Un régal et un vrai moment de bonheur cinématographique.

La critique des internautes
 

 

NOTE : -/20

-