Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Le ciel attendra
Budget = 15,9 M€
BOX OFFICE France = 1 439 / 180 531 - 1 100 000 - 1 947 000 entrées
BOX OFFICE USA = - M$
BOX OFFICE Monde = - M$
 

Je pense qu'il y a deux manières d'aborder ce film et son sujet brûlant : soit en ayant un regard avisé, soit en étant simple néophyte. Je vous propose la première, qui est la mienne. C'est vrai que le côté caméra à l'épaule / photo épurée peut mettre le spectateur dans une ambiance documentaire : le format m'a plutôt fait penser à un téléfilm sans grand moyen ; la réalisatrice y est bien trop effacée. C'est l'histoire de deux jeunes filles, l'une qui va se faire embrigader par des terroristes (puisqu'à jouer les spécialistes du sujet, usons des mots justes, mesdames les scénaristes : "djihadistes" ne devraient pas être employé dans ces cas) et d'une autre qui a plongé et est en phase de "déradicalisation". Parallèle très intéressant il est vrai mais malmené par une trame en flashback un rien bordélique et où les liens, importants, entre les deux jeunes filles ne sont pas explorés. Les personnages resteront d'ailleurs au niveau de la caricature, des jeunes ados aux jeunes embrigadés, débarquant un peu vite dans le scénario et ne nous permettant pas de nous y attacher d'emblée. Car le film sort après deux années -au moins- de reportages intensifs sur le sujet, tous médias confondus, et ne semble être qu'un exemple parmi tant d'autres ; même si le focus est fait sur les filles. Beaucoup de lieux communs pour une oeuvre didactique qui restera, finalement, à destination de ceux qui souhaitent découvrir le sujet : celui-ci reste un peu survolé, le mécanisme d'embrigadement grossièrement analysé (séduction - sensibilisation - isolement) et n'apprendra pas grand chose à qui s'intéresse à cette thématique. Reconnaissons que le format "fiction" ne permet pas d'aller beaucoup plus en avant dans l'explicatif. Reconnaissons l'immense talent de N. Merlant. Made in France s'était déjà un peu cassé les dents sur le sujet et, encore une fois, si vous cherchez une oeuvre plus cérébrale, plus émotive et plus juste, je ne saurais trop vous conseiller Les chevaux de Dieu. J'ai quand même eu l'impression d'être dans un long reportage télévisuel qui serait sorti il y a quelques années, alors que le phénomène n'était pas encore connu du grand public...

La critique des internautes
 

 

NOTE : -/20

-