Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Ballerina
Eric SUMMER - Eric WARIN
Budget = 28 M€ / 33,3 M$
BOX OFFICE France = 2 113 / 112 569 - 542 000 - (1 829 000) entrées
BOX OFFICE USA = 4,7 / 18,7 M$
BOX OFFICE Monde = (100,1) M$
 

L'histoire d'une jeune orpheline (et de son ami) qui rêve d'être danseuse... Impossible de cracher sur ces dessins et cette animation à la hauteur, et du budget et des ambitions artistiques de l'oeuvre. Difficile de ne pas saluer bien bas le travail de réalisation des deux compères. Pourtant le film manque... d'ambition, justement. Il s'agit d'une grande aventure à sens unique qui ne fera bien que ce qu'on lui demande : que ce que lui demande son public-cible, à savoir les jeunes filles pré-ados et les très jeunes adolescentes. Une success story qui va suivre religieusement toutes les étapes de ce type de film : présentation, chance, triche, entraînement, échec et happy end. Qui plus est les personnages sont extrêmement basiques et peu fouillés -les garçons font parfois office de faire-valoir masculins- et là encore on retrouve ce à quoi l'on s'attendait : la rêveuse, l'intrépide, le beau gosse, l'entraîneur impartial et sage, la danseuse râtée, la méchante dirlo (parce qu'il faut bien un bad guy...), la jeune prétentieuse... Une succession de scènes et de "péripéties" banales et complètement attendues parmi lesquelles submergent les séquences d'entraînement parallèle ; un peu maigre. La forme n'est rien sans le fond, et dans ce cas c'est pauvre et sans surprise ; le seul étonnement venant de ce final grandiloquent à effacer de nos mémoires. Sinon le film est absolument magnifique. Pour les yeux.

La critique des internautes
 

 

NOTE : -/20

-