Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Monsieur et Madame Adelman
Nicolas BEDOS
Budget = 6 M€
BOX OFFICE France = 1 410 / 20 021 - 127 000 - 329 000 entrées
BOX OFFICE USA = - M$
BOX OFFICE Monde = - M$
 

Biographie imaginaire d'un écrivain à succès pour film qui se tire une balle dans le pied dès les premières minutes : quand on annonce une vie "pas comme les autres", on est en droit d'attendre beaucoup plus d'un film. Beaucoup. Sauf qu'ici vous allez assister à la vie conventionnelle de gens "illustres", partant d'un coup de foudre, passant par un cortège de scènes classieuses (amour / séparation) avec cependant quelques bons dialogues, bien sentis, jusqu'en sa fin annoncée. Le tout enrobé d'une voix off bien trop solennelle pour convaincre. Car le vrai problème de ce film, dans ce monde où la célébrité a épousé les certitudes passées d'un Andy Warhol, est qu'il ne démarque jamais, ne surprend que dans le mauvais sens du terme, restant cruellement banal, à cheval entre la belle histoire d'amour et les tromperies de coutume, avec son ton faussement décalé. Effrayant d'entendre un protagoniste dire que l'histoire va devenir ennuyeuse puisque le couple sera désormais heureux... On s'y ennuie déjà ! Une oeuvre bancale qui tente de faire "genre", mais ne fait rien, restant plate et tentant en vain de sortir la tête de l'eau sur un air de provoc, empruntant à un Timsit, mais sans le talent qui va avec. Alors le scénario s'en tient à débiter des théories foireuses, à laisser des personnages sur le bord de la route, à devenir une success story des plus anodines - réussites, échecs, réussite. Difficile de ne pas évoquer le cas du fils : quelle utilité au récit de savoir que ces gens n'ont aucun sens de la famille pas plus que de la morale, cherchant d'abjectes excuses qui se retournent contre eux (les familles qui n'ont pas d'enfant handicappé, ne peuvent pas comprendre ?... le scénariste en-a-t-il ???). Comment suivre sereinement ces éternels insatisfaits, ignobles nombrilistes sans respect pour leur propre chair ??? Et le spectateur de délaisser totalement le film.

La critique des internautes
 

 

NOTE : - / 20

-