Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Les Tuche 2 - Le rêve américain
Budget = 15,2 M€
BOX OFFICE France = 1 019 / 197 320 - 1 503 000 - 4 620 000 entrées
BOX OFFICE USA = - M$
BOX OFFICE Monde = 35,2 M$
 

Quand les américains jouent avec la stupidité de leurs protagonistes (Ferrell est passé maître en la matière), ils savent jongler avec le second degré et ainsi ne pas prendre le spectateur pour plus crétin qu'il ne l'est ; quant au français... ils préfèrent, et de loin, insulter l'intelligence de ces mêmes (mêmes ?) spectateurs déjà bien sevrés aux émissions de télé-crétinité, coeur de cible des fans de ce genre de cinéma. Car dans le monde des Tuche le français moyen est... un débile congénital, fièrement arriéré ; et riche qui plus est. Peut-être pourra-t-on dégotter 2-3 gags-sourire franchouillards (il faut bien dire que la mamy sort du lot), mais noyés sous la masse d'un scénario qui reprend texto le principe à la mode de "Bienvenue chez les..." (complétez les mots manquant avec ce qui bon vous semble), avec ces mêmes gags que l'on a déjà vu 100 fois et ce scénario où l'imagination tourne en rond et l'émotion, les bons sentiments, sentent l'encre pas encore sèche. La starification de la débilité -tirons l'espèce humaine par le bas- nous fait vite regretter d'avoir osé jeter un oeil à ce téléfilm des années 70 et ajoutons une mention spéciale au gag "Bitch" : où comment essayer de nous faire croire que les français n'ont pas le niveau en anglais (quoique là...), ont une culture anglophone proche de zéro et un retard intellectuel de 50 ans. Insultant. Je pourrais faire un classement des plus mauvais films vus ces 10 ou 20 dernières années et celui-ci serait encore très haut dans le classement. Nul, nul et nul ; irregardable. Baroux est tombé bien bas, lui qui était si bon dans la parodie... justement.

La critique des internautes
 

 

NOTE : -/20

-