Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Les innocentes (Anne FONTAINE)

Les grossesses de nonnes catholiques après les viols orchestrés durant la seconde guerre mondiale par les divers envahisseurs de la Pologne. Sujet difficile pour un film qui témoigne des horreurs, des abjections de la guerre. Si je n'ai rien à reprocher techniquement à l'oeuvre, je n'ai jamais été interpellé par le film, non pas que je ne soit pas horrifié par ces actes barbares, perpétué non seulement sur des femmes, mais sur celles qui ont fait voeu de chasteté, mais simplement que le film est trop collé à son sujet et que les à-côtés du scénario (la vie d'une infirmière française, loin de chez elle, en 1945) m'ont carrément laissé de marbre. Peut-être que je ne parviens plus à être surpris par la monstruosité, l'immense et incommensurable lâcheté et bêtise de l'humanité ? Ah oui, ça doit être ça. Cependant le film manque quand même de relief.