Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Daddy's home (Sean ANDERS)

Qu'est-ce qu'une bonne comédie de nos jours ? Je serais tenté de répondre depuis quelques années par la phrase suivante : un film avec Will Ferrell ! C'est un acteur absolument fabuleux, au sens comique unique et naturel et beaucoup plus nuancé que la plupart de ses collègues. Alors si, dans ce cas, on part sur des bases archi-classiques (le conflit entre deux personnalités que tout oppose mais qui sauront au final trouver un terrain d'entente), on se rend compte que lorsqu'une histoire est bien racontée, même dans une vieille marmite, lorsque les gags vous font tout naturellement rire aux éclats -comble de la rareté-, lorsque l'on trouve un angle d'approche original et intéressant (un sujet de société : l'espèce de compétition qui peut s'installer entre un père naturel absent et un beau-père), alors on peut se régaler sans arrières-pensées. Mais finalement le plus surprenant dans ce film, c'est bien le réalisateur : celui-ci nous avait tellement habitué à des navets insondables aussi bien qu'indigestes, que le voir jouer avec sa caméra pour accentuer l'aspect comique du scénar est un plaisir inégalable (Cf le mouvement discret de caméra lorsque les deux papas, à la fin de la scène, apprennent au fiston à boxer). L'humour fait mouche à chaque fois, la petite morale n'est pas dégueulasse ("mais personne sait comment on fait les papas"), Walhberg prouve qu'il est à l'aise avec le genre et même si, parfois, le film s'effrite (la surenchère dans les dernières scènes sent trop le déjà vu) il reste à concommer sans modération. Mais pourquoi ce diable de Boon, avec un même sujet, ne sait-il pas me tirer un simple sourire ???