Stars 80 a attiré les spectateurs nostalgiques : mais va-t-il au-delà ? Gratte-t-il ce star système aléatoire et éphémère qui transforme une chanson en carrière et une star en has been ? Est-ce un vrai film de cinéma aux images léchées, à la réalisation métronomique et musicale ? Le scénario s'arrète-t-il à cette simple nostalgie sans creuser le "sillon" ? Oui-oui-non. Si le film s'appuie de tout son poids sur son concept vendeur, de façon assez formaté il est vrai, il emporte pourtant l'adhésion : sincère, il joue beaucoup sur l'auto-dérision (on se demande parfois où est la vérité...) et l'humour malin, le scénario grimpe en puissance, les réal' se démènent et le film donne irrémédiablement envie de chanter ; certains personnages auraient pu être développés à la manière de Lahaye ou Peter & Sloane. Son petit succès montre que les spectateurs attendaient bêtement un spectacle plus condescendant...