Les seigneurs n'est qu'un concours de perruques sans grand intéret : un sujet cousu de fil blanc sur des thèmes à la fois cher au ciné français (la découverte d'une région) et au ciné en général (le film sportif), des gags peu nombreux greffés artificiellement sur ce semblant d'histoire, des acteurs qui font ce que les spectateurs attendent d'eux (Gad est insupportable mais Dubosc joue l'auto-dérision... enfin je crois). Et c'est pour cela qu'il est d'un commun mortel dans le fond (ne me parlez pas de "social" !!!), les images sont globalement laides et cela reste trop gentillement drôle. Banal, banal, banal plus que réellement déplaisant ; par contre j'ai été outré par cette réalisation paresseuse au possible : le match final filmé à 70 % au ralenti...