Premier piège à éviter : faire un teen movie avec des adultes -même si l'idée est aussi originale que tentante- sans bouger le scénario d'un iota ; pari réussi ; celui-ci est innovant, poilant, sur un ton proche mais assaisonné et plus "mature". On a affaire à un pro... Deuxième piège : jouer, par conséquent, la carte de l'humour sérieux et bridé ; nouvelle réussite : c'est très léger tout en sachant parler des difficultés de tout bon trentenaire (ben, oui...) à assumer sa vie d'adulte, ses responsabilités (femme, enfant et sexe) et de se détacher d'une adolescente oh combien jouissive, peuplée de souvenir tels que la liberté sexuel et celle de l'amour, les fraternité, les copains, les conneries, les teufs... Nostalgie, nostalgie... les fans de Whitesnake et de Kansas (Dust in the wind) , ne resterons pas insensibles. Dommage que la dernière demi-heure soit si plate et n'avance si peu de choseS nouvelles.