Quartet : rendre un film évoquant des petits vieux, interprété par des seconds couteaux, et réalisé pour la première fois par un autre papy (D. Hoffman) était une gageure. Le film est certe souriant et musical, enjoué et mise en scène honorablement, mais il en aurait fallut plus côté scénario pour intéresser, voir concerner les plus jeunes, notamment une réel "intrigue" et un film qui ne se centre finalement pas trop sur deux personnages et leur ex-vie, laissant des pans de scénario orphelins. Ca ne décolle pas vraiment.