Players nous apprend que le jeu c'est risqué et... dangereux. 1h30 pour nous dire ça. Avec quelques variantes pas très fines et ultra sporadiques, notamment policières et gangstas. Arnaque, american dream ($) et petite love story. 35 minutes où rien ne se passe de fondamental : une longue installation autour de la table de jeu ; puis on assiste à un scénario filiforme et ennuyeux, sans l'ombre d'une ambiance adéquate, sans un suspens efficace, avec un twist qui pue l'opportunisme scénaristique, tout ça pour un film dont on se demande quel est le véritable intérêt ? Furman est solide.