Passion où comment les américains fusillent le remake d'un bon film français. Les dialogues ne sont pas d'une folle réussite, le scénario malmène ses personnages, vite exposés, faibles et auxquels on ne s'attache pas. Le mécanisme de manipulation, la relation entre les 2 femmes, se dévoilent trop vite et très grossièrement. C'est un film froid, raide comme son réalisateur, qui manque de panache et de folie, fini par s'engluer dans ses propres obsessions (voyeurisme) et se réveille trop tardivement, usant de pas mal de recyclage de ce qui a fait sa gloire, mais sans le génie d'antan. Le final accumule des rebondissements qui en deviennent grotesques. Un retour au polar raté... mais une ambiance musicale d'exception : Donaggio est un génie encore trop méconnu qui mérite tellement les honneurs.