Le passé ne possède pas une mauvaise réalisation -pas géniale mais assez fine-, il y a d'excellents acteurs, un ton très juste, qui sentirait presque le vécu, mais le film manque de "regard" : un couple qui divorce, des gosses qui trinquent, une femme instable qui a presque un enfant par lit, un suicide gênant qui va déteindre sur tout le monde... et aucun regard ; ni morale, ni critique, ni sociale. Ca manque d'acide derrière la justesse de la dramaturgie pour nous faire réagir autrement que par la force de son propos, nous pousser, nous bousculer. Mais c'est aussi et même surtout un film qui parle plus globalement de notre "rôle" sur l'existence des autres, de l'importance et des conséquences de nos actes, un film qui évoque le concept de vérité, condition sine qua non pour avancer dans notre propre existence ; sur un scénario très habile. Selon moi ce film est bien meilleur que le soporifique Une séparation.