Saluons tout d'abord le travail de nos documentalistes et cinéphiles avisés : on se croirait dans la "bonne" vieille série des 50-60's, musique à l'avenant, photo mal menée, décors branlant, tics rétro et effets de réalisation ringards à souhait, à l'image de son scénario, qui succombait, à l'époque, à un effet de mode venu d'Angleterre. Une petite merveille esthétique. Mais le film a l'intelligence d'aller encore plus loin : se moquer de la série originelle par le biais de la parodie irrévérencieuse et avec la grossierté d'un personnage qui n'a plus rien à voir avec le sous-007 original, n'étant que son portrait vu à travers le prisme d'un colonialisme honteux (mais à l'époque...) et d'une France aux accentx racistes mais jamais méchants, irrespectueux sans ne jamais le faire exprès, et chauvin jusqu'à l'écoeurement, fidèle à l'image que les étrangers pouvaient avoir de ce pays... encore aujourd'hui ?