No pain no gain (sortie le 11 septembre) est une comédie ultra légère pour un M. Bay méconnaissable tant sur le fond que sur la forme : il prend son temps, se permet des effets de style racés, sur un sujet indies bien que très "pop corn". Un film light comme un ballon baudruche, comme l'intellect bodybuildé de ces pauvres protagonistes inspirant plus la pitié qu'autre chose, comme ces mauvais coups proche de la parodie, comme l'humour trop balaud et seulement décapant lorsque le film devient excessivement violent. Une oeuvre à part dans la filmo du réalisateur, une atmosphère très particulière, plus proche du ciné indépendant américain que des oeuvres meanstream auxquelles Bay est habitué. Fun, fun, fun et un rien triste, mais au final un plaisir sincère de spectateur, même si l'oeuvre n'est pas complètement convaincante.