Mohamed Dubois joue la carte de l'inversion culturelle pour faire de la bonne morale (?). Le thème des préjugés traverse tout le film mais ne fait que s'appuyer sur des balises, effleurant le sujet et en faisant un film bâtard dont la pillule a du mal à passer. Techniquement c'est écrit avec le dos de la plume, filmé comme un feuilleton France 2, le montage calamiteux en prime, et le film s'oriente vite sur une love story sans âme traversée de sous intrigues jamais convaincantes (l'ouverture du resto...). Ca sent les bonnes intentions bridées et le film est d'une constante maladresse. Judor fait son show, assez sobrement. Après ça vous saurez que nous avons tous des préjugés mais ne connaitrez guère la culture musulmane ni ne comprendrez mieux la société française... coment ça ? Ce n'est pas le but !