Mais qui a re-tué Pamela Rose est un plaisir coupable : déjà parce que, malgré l'absence total de souvenir du 1er tome si ce n'est l'ambiance et une impression de drôlerie générale, on y replonge volontier. L'humour bon enfant y alterne avec des gags particulièrement réussis (celui du "Truman show" !),un humour parfois guère fin (le vieux sketch de la radio) et des gags à rallonge entrecoupent de purs moments parodiques pleins de clins d'oeil et de références, pointant la structure, le timing et les clichés de certains films. Dialogues à la mitraillette et très bien travaillés (les noms des vaches dans le Air Force One), jolies apartés, un brin de lourdeur pour un film qui détend sans être complètement bête, ne mange pas de pain et reste potache sans que ce soit totalement gratuit, en tout les cas il a le mérite de dénoter dans un paysage comique français terriblement consensuel et paresseux. C'est peut-être con, mais c'est tellement bon que ça m'a replongé dans la grande époque des ZAZ ; plus mémorable que le 1er.