Jobs est un biopic réussi. Basta les études, l'amour, les 60's, les voyages, la spiritualité, les 1ères réussites... Loin de l'imagerie du geek ou du futur patron aux dents longues, le film nous narre l'ascension d'un visionnaire, moins technicien que génie du merchandising, commercial hors norme, négociateur et présentateur hors paire, perfectionniste dont la vie fut une lutte contre le pouvoir, les sphères dirigeantes qui le dépossédèrent un temps de sa création. A mettre évidemment en parallèle avec son déni de paternité : ce que l'on crée ne doit jamais nous échapper, au risque d'y perdre notre propre vie. Le film ne réfute pas pour autant les défauts humains du génie : colérique et parfois injuste, en plus de ceux sus-cités ; Kutcher y est extraordinaire, fondu au personnage au-delà de ses mimiques, et la réalisation est magnifique, soulignant à merveille les traits de caractère du héros, ses tensions et ses joies. Un vrai bon film, intelligent qui plus est.