Jimmy's hall ou une page d'histoire de l'Irlande par le petit bout de la lorgnette. Outre une photo absolument magnifique, le film aborde, sous un air parfois décontracté et anodin, l'influence de l'église dans ce beau pays au début du siècle précédent. C'est une biographie simple, un film simple qui respire la joie de vivre et la soif de liberté, la lutte contre des religieux / politiciens réactionnaires (la danse et la musique sont les cornes du Diable...) et aux méthodes haineuses et peu orthodoxes. Si le sujet nous est familier, si l'auteur est en terrain connu et nous assène quelques belles phrases et théories qui tapent là où ça fait mal (la lutte ouvrière, le monde de la finance...), ça reste le récit d'un beau combat idéologique montrant comment, à une époque, l'église s'est en quelques sortes tirée une balle dans le pied .