Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

La famille Bélier
Budget = 11 M€
BOX OFFICE France = 2 402 / 117 901 - 973 000 - 7 451 000 entrées
BOX OFFICE USA = - M$
BOX OFFICE Monde = 74,1 M$
 

La famille Bélier ne fera pas débat sur ce site : c'est un film d'une banalité confondante, ni bon, ni vraiment mauvais ; mais toutefois plus mauvais que bon dans la mesure où le temps m'a paru vraiment très long. Alors pourquoi ce succès ? Une forme de "pitié" inconsciente, rapport au handicap des héros du film (même si ce n'est pas le fond de commerce du scénario) ? Un film qui parle à la France d'en bas (gens de la terre, famille unie, personnages loin d'être des gravures de mode) ? Un humour proche de celui de D. Boon, peu de recherche, compréhensible par le plus grand nombre (les sourds gesticulent beaucoup et baisent itou, les paysans mettent leur main dans le c*l des vaches) ? Sans doute : mais cinématographiquement, qu'est-ce que cela vaut ? Personnellement ce film, sympathique au demeurant, ne m'a guère paru être une comédie, ne m'extirpant jamais un rire franc et sec, quelques sourires légers. Très légers. La réalisation bouge beaucoup mais n'est jamais bien subtile ni signifiante : c'est cadré, centré, plan-plan, la photo reste guère marquée pour embellir cette France profonde ; dommage : notre campagne vaut mieux que quelques couchés de soleil... L'histoire est peut-être ce qu'il y a de plus positif dans son contexte : non pas le fait qu'une chanteuse émerge d'une famille de sourds-muets, mais qu'une comédie s'essaie à la success story. Sortie de là, c'est une mélange guère relevé de personnages qui sentent le déjà vu, d'un peu des Choristes et d'un peu d'Intouchable, entre le navet (mais jamais sirupeux dans ce cas) et la comédie soicale sympathique, l'histoire d'une famille qui n'a d'atypique que son handicap, traitée au travers d'un film fait de ponctifs rasoirs (les succès, les échecs, le mentor, la copine moche qui couche pour exister, la love story toute écrite, la happy end...etc) et d'un scénario très mal pesé (la candidature pour la mairie méchamment laissée de côté...). Le scénariste oublie également qu'une bonne comédie se doit de posséder une dose fine d'émotion : ici, plutôt que d'aller crescendo jusqu'à la fin, elle est repoussée en son extrême et perd toute sa force supposée. On est pas dans le navet, non, mais le film n'est jamais satisfaisant, sur aucun plan, pour qui a déjà vu un siècle de classiques de la comédie française. Même les acteurs, très bons, nous laissent un goût âpre : Damiens et sa puissance comique sont tellement laissés de côté (Cf. Dikkenek). C'est lisse : et c'est donc pour cela que ça plait...

La critique des internautes
 

 

NOTE : -/20

-