Extrêmement fort et incroyablement près est cinématographiquement ambigu : ton indépendant, dialogues non formatés mais d'une grande naïveté, simplicité hollywoodienne.