Des hommes sans loi est une bonne vieille histoire de voyous durant la prohibition, avec sa bonne dose de violence. Son esthétisme léchée, une réalisation aux petits oignons, ni plus ni moins. Rien de neuf sous le soleil mais un bon spectacle ou la violence essaie de palier au manque d'originalité. Labeouf entame sa transformation en acteur...