Il n'y a pas grand chose à dire de ce film... et c'est tant mieux ! Car, loin de toutes polémiques, loin de toutes attentes, voici tout simplement un bon (gros) film made in Hollywood mais scénarisé aux petits oignons. Ron Howard ne pêche absolument pas dans sa réalisation, son savoir-faire finissant par faire monter la sauce, s'autorisant même quelques plans osés (la mort du faux guide), la musique est une partition qui dépasse le stade de la simple joliesse et saura nous faire battre le coeur... maintenant la recette est imparfaite, parfois un peu lourde. Mais ce n'est aucunement la faute à Dan Brown ou au scénariste du film qui à chacun de leur niveau nous capte comme il faut avec cette enquète mystique où l'on court après un mythe, interprétant les signes et l'histoire au travers d'un puzzle fort bien imbriqué et franchement savoureux. Une aventure où l'on se trouverait sur un fil tendu entre la croyance religieuse et l'athéisme (si le propos n'était pas atténué, le scénariste refusant de se mouiller outre mesure -bien que la fin soit très claire). La vérité ? On s'en fout pas mal ! Il faut bien comprendre que nous sommes face à une fiction bien ficelée même si elle peut agacer le lecteur par sa rapidité (surtout au début il me semble), qui nous entraine aisément dans une course rebondissante où l'on aurait bien tort de se prendre la tête, où de se prendre pour des petits théologiens en herbe. N'y voyez qu'un polar mystique, rien de plus, rien de moins. Un polar hollywoodien.