Arsène Bond. L'un des premier film du maitre absolu de l'animation, et il y a déjà tout ce qui fera sa renommée mondiale : un scénario qui vous excite comme une puce (part sur les chapeau de roue et s'enchaine avec une efficacité remarquable, allie mystère, rebondissements et action), une imagination visuelle formidable : gadgets bondiens, méchants digne de comics, machinerie qui vous titille), l'obsession des châteaux (un monde à lui tout seul, mystérieux, sombre, labyrinthique, bourrés de caches secrètes et de pièges), une grande qualité de crayonné. Bref : impossible de s'ennuyé dans cette oeuvre qui manie habillement et fabrique un pays, une intrigue policière, un trésor ancestral (surprise final !) ; étonnant jusqu'à la fin !