Broken city ressemble à du "Philip Marlowe moderne et à New York" : un détective recherche l'amant de la femme du maire, en pleine élection. On essaie de nous intéresser aux personnages (la réflexion presque déplacée sur le métier d'artiste), la réalisation est agréable quoiqu'un peu poussive, il y a de belles images. Crime, grosses magouilles, apparences trompeuses, faux semblants, retournements de situation, manipulation...etc. Tous les ingrédients du polar sont là (pour finir de vous dégouter de la politique), le scénar est solide, avec de multiples ramifications, pour un agréable moment de cinoche sans prétention mais relativement efficace.