Dans la catégorie "vous avez lu le résumé, vous avez vu le film", Avis de mistral est impressionnant et mérite amplement son financement télévisuel. Le bourru (même si dans le rôle Reno y est comme un coq en pâte), le drame familial et les confrontations trop attendues : jeunes Vs vieux - modernisme Vs simplicité - Paris Vs Province - la ville Vs la campagne. Et le scénario d'en rajouté une ou deux couches avec les inévitables amours d'été (n'est pas "romance à l'italienne" qui veut), la happy end et un parfum de "c'était mieux avant" qui semble destiner d'emblée le produit à la ménagère de plus de 50 ans. Faut vraiment creuser pour trouver une once d'émotion là-dessous. J'ai, à de nombreuses reprises, eu envie de crier "stop !" ou plus prosaïquement d'arrêter le film : mais il faut au moins reconnaître que Bosch fait un travail honorable. Alors..