Au fil d'Ariane est donc une "fantaisie" de R. Guédigian et surtout l'occasion de dire à ce grand monsieur de cinéma tout le bien que je pense de ses films (et d'A. Ascaride...). Car cette petite pause dans la carrière de cet homme engagé est un petit bonheur sans arrière-pensées (excepté quelques apartés et la musique de Ferrat...) mais toujours avec cette belle famille d'acteurs dont la complicité est toujours aussi communicative. C'est drôle et toute en légèreté, joyeusement enivrant et un rien nonsensique -mais on s'en fout-, follement musicale, cette fantaisie voit ses personnages crever l'écran. On entre dans le film où on reste à distance : j'y est joyeusement plongé, avec quelques menues réserves (l'histoire totalement déplacée de la serveuse et de son petit ami, une réalisation qui méritait plus de folie visuelle).