Les trois frères, le retour est un film où l'on semble attendre le fameux super gag hilarant qui lancera vraiment l'histoire... mais en vain. La réalisation y est austère, l'histoire ronflante et on baille grave. Rien pour nous maintenir éloignés du sommeil : ni l'acteur raté, ni le gigolo qui attend le mariage pas plus que le faux prof de banlieue qui patiente pour l'héritage. Ca fait semblant d'évoluer (les histoires de la drogue, de la fille ou du mariage sont très mal intégrées) mais on se rend vite compte qu'il n'y a absolument rien à attendre du film. Filiforme, light et anémique, on ne retiendra que les gags des panneaux banquaires (nous sommes bien peu de chose) et deux trois idées humoristiques très éparpillées. Un vieux film qui a perdu la flamme de son modèle.